PARTAGER

Un premier emploi est de plus en plus long à trouver, même pour les étudiants issus des écoles les plus prestigieuses du pays. En effet, le marché de l’emploi est en berne ces dernières années.

Quelques chiffres…

Il est évident que depuis une décennie, l’emploi des jeunes diplômés traverse une mauvaise passe. En effet, d’après une étude de l’Apec, un an après l’obtention de leur diplôme bac+4, seuls 64% trouvent enfin un job, contre 71% avant ! Et pourtant une grande majorité d’étudiants se met à chercher un emploi avant même la fin de ses études…Néanmoins, les bac+5 sont les plus touchés, avec un taux d’emploi en chute libre de 9 points en seulement un an ! A contrario, les bac+3 sont plus chanceux, puisqu’ils arrivent à décrocher un emploi un an après l’obtention du diplôme !

Cependant, trouver un job, nécessite une grande détermination, du temps et beaucoup d’énergie, c’est bien pour toutes ces raisons, qu’il faut se donner corps et âme afin de trouver l’emploi de ses rêves !

Doucement, mais surement…la clé du succès !

S’armer de patience, de persévérance et s’accorder un temps de réflexion, tels sont les éléments clé afin de trouver le job qui convient à vos ambitions et vos attentes. Ceci dit, la période qui précède la recherche d’un emploi est essentielle et nécessite des techniques et une méthodologie spécifique afin d’obtenir les résultats escomptés…

Trois points essentiels doivent faire partie de vos priorités, primo, clarifier votre projet professionnel, en faisant le bilan de votre situation, vos ambitions et surtout vos envies, qui sans aucun doute évolueront au cours de votre carrière professionnelle. C’est en effet un profond travail de réflexion à faire en amont. Une fois le projet professionnel bien défini, les choses deviendront plus claires, en effet, vous connaissez à présent le secteur d’activités à cibler, le poste, des fois même l’entreprise que vous souhaitez intégrer. Ensuite, une stratégie proactive s’impose, sachez qu’uniquement 20% du marché est accessible par annonce ! Donc pour atteindre les 80% restant, d’autres canaux s’offrent à vous, notamment, les candidatures spontanées, votre réseaux personnel (profs, familles, amis…), les sites des entreprises cibles qui postent régulièrement leurs besoins en recrutement sur leurs propres portails via des annonces détaillant le poste, les qualités et les qualifications requises et finalement rentrer en contact direct avec les cabinets de recrutement et les chasseurs de têtes, qui sont généralement à l’affut des besoins du marché de l’emploi de la région ou d’un secteur d’activité précis.

Rendez-vous visible sur le marché de l’emploi, anticipez les opportunités, c’est ainsi que vos recherches aboutiront plus rapidement…

Cependant, même en suivant à la lettre tous ces conseils, si vous ne disposez pas d’un CV bien soigné et clair, et d’une lettre de motivation personnalisée et convaincante, ce n’est pas gagné !

Premier_emploi

Le CV doit être régulièrement mis à jour, et l’intitulé du poste pour lequel vous postulez mis en avant, ceci facilitera sa lecture par le recruteur et sait-on jamais, l’intéressera…Mentionnez les compétences qui pourront vous démarquer des autres candidats, mais aussi les missions et les expériences effectuées tout au long de votre parcours universitaire.

Adopter la bonne démarche et optimiser l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux peut s’avérer concluant, mais pensez également à soigner votre cv et à préparer comme il se doit votre premier entretien d’embauche !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE