PARTAGER

Alors que chaque année le gouvernement fait preuve d’inventivité et d’ingéniosité pour lutter contre un chômage de plus en plus gourmand, la situation en France et en Europe inquiète les spécialistes de l’emploi.

Quand le Président de la République annonçait le 18 janvier dernier son plan d’urgence pour l’emploi, un léger aperçu de la situation de l’emploi en Europe devait être fait, pour mieux comprendre la situation globale du chômage, qui n’inquiète pas que nous.

La France a un train de retard

Si le chômage inquiète en France depuis de nombreuses années, beaucoup sont ceux qui se cachent derrière la crise économique pour justifier cette situation. En effet, la France, malgré ses nombreuses actions sociales, se montre un bien mauvais exemple en matière d’employabilité.

Notons en effet que de le nombre de chômeurs en France n’a jamais été si élevé. Il est alors nécessaire de mettre le doigt sur ce qui cause cet état de latence, auquel nous sommes devenus bien trop habitués.
Quand la mise en place de l’euro il y a quelques années avait pour but de donner de la force au vieux continent et de lui permettre de s’imposer de nouveau dans la course de l’emploi, le constat aujourd’hui n’est pas des plus positifs. Mais cette situation est-elle généralisée à tous les pays d’Europe, ou la France s’érigerait-elle comme le vilain petit canard de la zone euro ?

Les plans d’action de nos voisins

Si la situation du chômage en France inquiète, il en est de même pour nos voisins. Ainsi, bien que la monnaie soit commune, les plans pour l’emploi diffèrent. On pourra par exemple citer l’Espagne, qui avait décidé de remanier entièrement sa législation de l’emploi, qui était un réel souci pour l’employeur, souvent acculé et incapable d’embaucher. Aujourd’hui en effet, l’employeur est mieux protégé, et l’emploi plus fréquent, bien que les salaires aient été sévèrement réduits.

D’autre part, l’Allemagne, qui est le pays le plus similaire à la France dans la zone euro, a su réagir avec force face au chômage, pour afficher avec fierté un plein emploi d’actualité. Restructurations et réformes diverses adoptées, notre voisin germanique pourrait bien s’avérer être le pays le plus attirant pour l’emploi en 2016, profils internationaux avertis !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE