PARTAGER

Un entretien d’embauche se déroule d’habitude en mode questions-réponses. Les questions posées sont forcément importantes et nécessitent des réponses ciblées et adéquates. Il faut donc se préparer en amont pour ce rendez-vous décisif. Focus sur les  questions les plus classiques et les  réponses qui y sont adaptées.

« Quels sont vos qualités et vos défauts ? »

Voici un incontournable de l’entretien d’embauche. Le jeu des qualités et des défauts amène le candidat à porter une opinion sur lui-même tout en permettant au recruteur de tester la confiance en soi du candidat et sa capacité d’argumentation. Ce qui est à retenir est que, dans ce cas, le fond de la réponse est tout aussi important que la forme.

L’astuce est donc d’emmener la réponse au factuel, c’est-à-dire, signaler que lors du précédent emploi, tel ou tel point négatif a été repéré et que dès lors, des efforts ont été entrepris pour améliorer la situation. Ce genre d’argumentation  permet au candidat d’utiliser le défaut en sa faveur.

« Parlez-moi de vos échecs »…

Encore un classique de l’entretien.  Il est certain que la plupart des parcours professionnels ne sont pas linéaires, mais au contraire, il y a souvent un parcours scolaire tortueux, une année sabbatique à justifier ou encore un parcours soi-disant chaotique à expliquer. Ceci dit, tous ces éléments ne sont pas forcément des échecs même si certains recruteurs les présentent ainsi dans le but de tester la réaction du candidat. La meilleure façon de répondre est de se montrer acteur de sa propre vie, en assumant  le parcours professionnel vécu et les enseignements tirés de chaque expérience.

« Pourquoi devrai-je vous embaucher ? »

Face à cette question, une devise est à retenir et à mettre en pratique : il faut savoir que, sûrement, il y a un grand nombre de candidats visant ce poste et dans ce sens, vous devez prouver que c’est vous qui avez le meilleur profil pour l’occuper. Pour ce faire, un travail en amont est censé être mené pour pouvoir expliquer les points sur lequel votre profil entre en interaction avec les attentes de l’entreprise. Comme s’il s’agissait d’un puzzle, l’idée est de montrer au recruteur que vous êtes l’élément manquant à l’équipe.

« Où vous voyez-vous dans cinq ans ? »

Bien que de nos jours cette question est de moins en moins fréquente, il est évident que le recruteur attend du candidat qu’il se projette dans l’entreprise, tout en étant en mesure de justifier pourquoi. C’est une façon pour l’employeur de connaître les ambitions du candidat, ainsi que la connaissance que celui-ci a des postes et des évolutions de carrière possibles en interne.

Crédit photo :thecollegepeople.com

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE