PARTAGER
Le métier de coordinateur logistique

Le coordinateur logistique supervise les opérations de la chaîne d’approvisionnement et veille à la distribution efficace et rentable des marchandises. Il veille à ce que tous les produits soient livrés aux clients à temps, tous les stocks soient comptabilisés et régulièrement réapprovisionnés. Zoom sur le métier.

Objectif du poste de coordinateur logistique

Après avoir suivi une formation en ecole agroalimentaire, l’objectif du coordinateur logistique est de travailler dans le domaine du transport ou de l’entreposage des marchandises. Il sera en charge du traitement des commandes et de la supervision du cycle d’exécution des commandes. Aussi, il s’assurera que les fournitures, les stocks, les matériaux, les emballages et/ou les produits sont traités par le système de livraison et/ou d’entreposage de manière efficace et sûre.

Tâches du coordinateur logistique

  • Facilitation de l’expédition des produits d’une destination à une autre ;
  • Organisation du transport, gestion du personnel et des livraisons pour répondre à la demande des clients avec peu ou pas de retard ;
  • Réception des produits et coordination de la livraison ;
  • Préparation des chargements pour l’expédition ;
  • Anticipation des problèmes de contrôle de la qualité ;
  • Veille à ce que la capacité des entrepôts soit maintenue à un niveau optimal ;
  • Gestion des activités tout au long du cycle d’exécution et de transport des commandes afin de garantir le respect des délais fixés ;
  • Suivi de l’inventaire des biens et des véhicules ;
  • Analyse permanente des coûts de fret, des taux de transport et/ou des prix des matières premières afin de maintenir les coûts à un niveau bas dans la mesure du possible ;
  • Rationalisation des processus d’expédition et de transport.

Compétences et qualifications du coordinateur logistique

  • Capacité à résoudre les problèmes ;
  • Capacité de prise de décision ;
  • Sens de l’organisation ;
  • Esprit de procédure ;
  • Capacité à établir des priorités ;
  • Compréhension des principes de gestion de la qualité ;
  • Souci du détail ;
  • Capacité à analyser des données et à comprendre les connexions ;
  • Capacité de gestion…

Pour exercer le métier, un diplôme de niveau bac+3, idéalement un bachelor dans l’agroalimentaire est souhaité. Mais une expérience significative en gestion logistique peut palier au manque de diplôme dans certaines entreprises.

Alors, si vous pensez être fait pour ce métier, n’hésitez pas à suivre une formation dans l’agroalimentaire ou un parcours équivalent pour les compétences et qualités nécessaires à la réussite de votre future carrière.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE