PARTAGER

Comédien, metteur en scène, dramaturge, technicien du spectacle… En France, il existe plusieurs voies pour se former aux métiers du théâtre: l’université, les grandes écoles nationales et conservatoires, puis les écoles privées. Cependant, cette large panoplie d’écoles et de formations rend parfois le choix difficile. Tour d’horizon.

Ecoles nationales reconnues et universités

Il existe neuf écoles publiques reconnues par le ministère de la Culture mais ces établissements gratuits sont très sélectifs et la plupart demandent à leurs candidats d’avoir au moins 18 ans. L’épreuve de sélection pour ce type d’établissement se fait sous forme d’une, voire deux auditions pour un nombre de places très limité. Les candidats sélectionnés suivent des enseignements professionnalisants pour les comédiens, les scénographes, costumiers, administrateurs, etc. La formation est essentiellement pratique et se fait généralement en 3 ans. Le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (CNSAD), l’Ecole supérieure d’art dramatique du théâtre (ESAD) de Strasbourg et l’Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre de Lyon (ENSATT) sont les établissements de référence.

Par ailleurs, les cursus universitaires dédiés au théâtre sont plus théoriques et la pratique ne passe qu’en second plan.Les cursus universitaires « art du spectacle » et « études théâtrales » offrent donc des formations plus théoriques formant davantage aux métiers intellectuels du théâtre qu’à ceux de comédiens et de techniciens. Toutefois, aujourd’hui, quelques universités proposent des mastères professionnels dans ces disciplines. La Sorbonne Nouvellepropose plusieurs cursus dans ce domaine, dont une licence en études théâtrales et des masters (professionnalisants et de recherche) avec des spécialités en théâtre et autres arts.

Les écoles privées

Il existe plus d’une centaine d’écoles privées d’art dramatique en France. La qualité de l’enseignement et les frais de scolarité varient beaucoup d’un établissement à l’autre, mais dans tout les cas, l’accès est très sélectif et se fait par concours d’admission.Le point fort de ces écoles réside dans le contenu des cours qui sont axés sur la pratique et l’accompagnement des étudiants dans la recherche de rôles.

A titre d’exemple, le cours Florent propose une formation en 3 ans aux options variées (danse, chant, diction, corps en mouvement, improvisation, etc.)mais dont les frais de scolarité s’élèvent à 4200€ l’année. Elle propose aussi une formation gratuite d’acteur: La « Classe libre du Cours Florent » de deux ans, accessible par un concours national en trois étapes qui a lieu tous les ans à Paris et en régions.Il existe aussi d’autres établissements proposant des cursus et des modalités d’admission différents. Vous l’aurez compris, pour être la star des planches, le talent ne suffit pas, il faut l’accompagner d’une bonne formation!

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE