PARTAGER
orienter à la formation professionnelle

La formation est un outil professionnel pratique pour actualiser nos connaissances, les approfondir ou même les acquérir si l’on décide de changer de branche et de spécialisation. Il s’agit d’un choix ou d’une envie de continuer à s’enrichir et à complémenter les connaissances déjà acquises, et désormais, depuis la loi de Réforme de la formation professionnelle, il s’agit aussi d’un droit.

LE CEP

LE CEP est un nouvel outil mis en place par l’état visant à donner le droit aux citoyens de bénéficier tout au long de sa vie professionnelle d’un conseil en évolution professionnelle (CEP). C’est-à-dire, de bénéficier de la possibilité de se faire accompagner, orienter et guider gratuitement et confidentiellement.  C’est l’outil qui permet de bénéficier du conseil professionnel pour élaborer un projet de formation viable et approprié ou encore pour mettre en place le Compte personnel de formation (CPF).

Ainsi le CEP est adressé à toute personne (salariée, non-salariée, demandeur d’emploi…) qui désire être informée sur l’évolution des métiers sur sa région , de mieux connaître ses compétences et de les mettre en valeur, tout en identifiant les compétences qui seraient utiles pour évoluer professionnellement, ou d’être informé sur les ressources qui pourraient être mobilisables pour réaliser un projet de formation visant à l’évolution professionnelle. Ce processus d’accompagnement commence par un accueil et conseil personnalisés. Puis, un accompagnement est mis en place pour la mise en pratique du projet professionnel mais le plus intéressant est que suite à tout ce procédé, le CEP doit émettre un document de synthèse citant les services utilisés, la description de son projet d’évolution professionnelle et les stratégies envisagées pour le mettre en pratique.

LE CPF

Cet outil permettrait de financer le coût de votre projet de formation par un financement dédié, voire d’autres contributions apportées par des co-financeurs dans la mesure où la formation choisie doit nécessairement être certifiante (diplôme, titre…) ou porter sur « le socle de connaissances ou de compétences », ou encore viser à la validation des acquis de l’expérience (VAE), en d’autres mots, elle devrait être classée sur la liste de « formations éligibles ». Le compte personnel de formation donnant la possibilité de se faire créditer jusqu’à 150 heures à son compte pour financer un projet de formation. Ces heures, une fois portées au crédit du compte online, peuvent être utilisées aussi bien en tant que salarié que demandeur d’emploi. Ainsi, les droits de formation ne sont désormais plus attachés au contrat, mais à la personne. Cela favorise que le compte de formation suive son titulaire tout au long de sa vie active, y compris en cas de réorientation ou de perte d’emploi, sans qu’il perde les heures accumulées

Seulement deux mois après l’ouverture du site, celui-ci a déjà reçu plus de 3 millions de visites et l’estimation est que environ 1 million de salariés actifs ont déjà procédé à l’ouverture d’un Compte de Formation professionnelle sur le site www.moncompteformation.gouv.fr, qu’attendez vous pour faire de même?

 

Crédit photo : lesechos

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE