PARTAGER
MBA en Espagne?

Pour les jeunes cadres et ­diplômés des écoles françaises, ­l’ Espagne est une destination de choix depuis bien longtemps. De ce fait, plusieurs dizaines d’étudiants s’inscrivent chaque année en MBA dans l’une des trois Grandes Ecoles du Pays. Décryptage.

Les formations espagnoles, une alternative viable

En effet, les trois Grandes Ecoles de commerce du pays sont l’Institut d’études ­supérieures de commerce (IESE), l’Ecole de Management (IE) et l’Ecole ­supérieure d’administration et de ­direction ­d’entreprises (Esade), présents dans tous les classements internationaux. Ainsi, l’IE est même numéro un dans le monde pour son Executive MBA, selon le classement de l’hebdomadaire The ­Economist, et pour son MBA en ligne, d’après le palmarès du quotidien ­Financial ­Times.

L’essor récent des formations espagnoles se doit, entre autres, au fait que ces formations représentent une véritable alternative aux meilleurs diplômes américains, car elles affichent une qualité d’enseignement de haut niveau digne des Grandes Ecoles internationales avec un usage très ­répandu de la fameuse « méthode de cas », tout en restant financièrement viables. Egalement, la plupart des candidats à un MBA maîtrisent d’ores-et-déjà la langue anglaise et cherchent par ailleurs à ajouter une autre langue à leurs acquis. Face à cette volonté, la langue espagnole se présente comme une option intéressante, car largement utilisée dans le monde, il s’agit toutefois d’une langue d’assimilation facile pour un francophone.

L’expérience espagnole ne déçoit pas

En effet, le ­cursus à plein temps de l’IESE se déroule en dix-neuf mois, soit un an et demi et met l’accent sur le ­leadership et l’esprit d’entreprise, tout en affichant  un niveau d’exigence très élevé, tant sur la participation aux cours et aux échanges que sur des ­sujets techniques comme la finance, où la ­dimension éthique est très présente. ­Le programme de l’IE, quant à lui, est faisable en une seule année et le point fort est sans doute la flexibilité du parcours, avec ses 150 enseignements électifs. Quant à l’ESADE, elle propose un programme en douze, quinze ou dix-huit mois qui s’adapte aux ­besoins les plus variés.

Finalement, un atout à ne pas oublier par le poids qu’il affiche lors du choix de formation, est le niveau de vie, qui est nettement moins élevé que dans la plupart des ­capitales européennes, ce qui fait de l’Espagne un pays où il fait bon vivre.

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez allier un bon rapport qualité-prix à une vie étudiante active et pas trop chère, rendez-vous en Espagne!

 

Crédit photo : shbarcelona

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE